Cette semaine, focus sur Hermès avec une innovation technologique sans précédent pour cette maison de Luxe.

Hermès démarre très fort en ce début d’année 2020 !

Fort de son succès avec ses carrés de soie emblématiques qui ont séduit les quatre coins du monde, Bali Barret (Directrice Artistique de l’univers Féminin de la maison Hermès) a eu l’idée révolutionnaire, il y a de cela 10 ans, de créer une toute nouvelle gamme de carrés de soie, recto verso.

Dans la liste des petits accessoires de luxe, le carré Hermès figure en tête de liste.

Lancée en 1936, cette pièce de soie est très rapidement devenu un intemporel de la mode ! Allant jusqu’à 90 x 90 cm et conçu avec du twill de soie noble représentant notamment l’univers équestre avec des couleurs vives, le carré Hermès est un véritable héritage, un patrimoine qu’il faut développer, renouveler et continuer à sublimer encore et toujours.

Célèbre dans le monde entier et riche de plus de 2 500 dessins et 75 000 nuances de couleurs, Hermès dévoile ainsi au mois de février 2020 le lancement d’une gamme de foulards imprimés sur ces 2 faces.

“Le défi était que la couleur ne traverse pas la soie, c’est-à-dire l’exact contraire de ce qu’on avait appris et fait jusqu’à présent”

Bali Barret

Directrice artistique de l'univers femme d'Hermès

Pour réaliser cette innovation deux-en-un extrêmement complexe et éviter que les couleurs ne traversent la soie d’une rare finesse, la Maison de Luxe a réussi à mettre au point, en 5 ans, une machine spéciale à la pointe de la technologie.

En effet, selon les spécialistes de l’AFP (Agence France presse) il est particulièrement difficile d’empêcher un tissu fin comme la soie d’absorber les encres.

Cette nouvelle génération de carré Hermès a donné naissances à quatre modèles exclusifs dont trois pour femmes et un pour homme, avec un premier exemplaire sur le thème d’une héroïne de bande dessinée d’Ugo Bienvenu. Il réalise pour la Maison de courts films d’animation qui mettent en scène la « Femme Hermès ».

Chacun de ces modèles reprend un seul et même motif sur chaque face mais est cependant décliné grâce à des couleurs et des inscriptions différentes : une face multicolore version française, et une face monochrome version anglaise.

 Celui-ci est désormais vendu au prix de 490 euros contre 375 euros pour un carré de soie “classique” de 90 cm sur 90.

Il se réinvente alors et a connu de 1937 à aujourd’hui d’impressionnantes déclinaisons aussi bien au niveau de format que du style.

 Le carré Hermès se hisse au rang d’icônes et à sa place aux côtés des pièces emblématiques telles que les sacs à main Kelly et Birkin.

Il nécessite 450 kilomètres de fil, soit 300 cocons de vers à soie. Ainsi, afin de confectionner ce foulard mythique, une quarantaine de personnes travaillent sur sa réalisation (mise en gravure, coloration, impression etc.) dans les ateliers de confection de la Maison à Lyon.