Le défilé Victoria’s Secret 2019 n’aura pas lieu

 

C’est le show lingerie qui fait référence depuis 1995.

Cette année, le défilé Victoria’s Secret est annulé. Un choix radical qui s’explique par la lourde actualité de la marque ainsi que par la concurrence accrue et le développement de mouvements poussant les femmes à s’assumer sans complexes. 

C’est habituellement le rendez-vous le plus spectaculaire de l’hiver. Chaque fin d’année, la marque de lingerie américaine Victoria’s Secret fait défiler ses mannequins à la plastique de rêve légendaire dans un show sans pareil.

Mais cette année, pour la première fois, Fenty détrône Victoria’s Secret et à la place de la date du défilé Victoria’s Secret, c’est son annulation que nous apprenons.

Le top et “ange” Shanina Shaik a annoncé la nouvelle au Daily Telegraph au cours d’une interview.

Un nouveau tournant

 

Victoria’s Secret a toujours voulu “vendre du rêve”.
Son défilé en est d’ailleurs la preuve puisqu’on y voit généralement qu’un seul type de mannequins : des jeunes femmes minces et élancées.
En 2013, le show était suivi par 9,7 millions de personnes. Mais ça, c’était avant. Entre temps, les codes et les mentalités ont changé et, en 2018, ils n’étaient plus que 3 millions.
Plusieurs choses peuvent expliquer ce changement : d’abord les polémiques, à répétition, qui entouraient ce spectacle. Celle qui met en cause le culte du corps et de l’ultra minceur, dénoncé notamment par Bridget Malcolm, victime de l’entrainement des anges avant le jour J. Puis celle autour du manque de diversité ethnique, qui ne s’est pas atténuée . De plus, Ed Razek, directeur marketing a déclaré ne pas vouloir voir des mannequins grandes tailles, ni de personnes transexuelles prendre part au show, lors d’une entretien à Vogue US en 2018.
Une prise de position que l’arrivée de Valentina Sampaio, premier mannequin trans à devenir ange, n’a pas réussi à faire oublier.
Le célèbre directeur de casting a d’ailleurs annoncé son départ à la mi-août.
Dépeinte comme non-inclusive et sexiste, la marque a donc été éclipsée par ses rivaux tels que Savage X Fenty de Rihanna.
En s’intéressant vraiment à la demande, la chanteuse a réussi à créer une collection qui s’adresse à ses consommatrices. Le diktat de la minceuret et des femmes considérées comme des objets est obsolète, la business-woman a totalement changé le “game” en redonnant le pouvoir à ses modèles. 
 
C’est l’une des principales critiques envers Victoria’s Secret : son manque de diversité.
Si le géant de la lingerie de luxe a tenté de rattraper le coup en se voulant plus inclusif, ses efforts ont paru vains à côté du naturel de Rihanna. En septembre dernier, la star a réalisé son propre défilé à New York et une chose est sûre, celui-ci a été une véritable claque télévisuelle. Sur le podium, des mannequins de tous âges, de couleur, enceintes, handicapées, amputées et rondes ont défilé. Un changement radical qui a beaucoup plu au public. Pour la première fois, les femmes ont pu s’identifier et voir des corps “imparfaits” à l’écran, tandis que les top-modèles ont été mis en confiance. On retrouve d’ailleurs Bella Hadid qui a révélé au magazine Elle : “C’était la première fois que je me sentais vraiment sexy sur un podium. Je ne m’étais jamais sentie aussi puissante en sous-vêtements.”

En débarquant avec Savage X Fenty, Rihanna qui vient de nommer la chanteuse Normani comme première ambassadrice, a bousculé les mentalités avec un message positif : toutes les femmes ainsi que leurs corps méritent d’être célébrés. Ainsi, Savage x Fenty détrône Victoria’s Secret et ne cesse de s’imposer.

“Les femmes devraient porter de la lingerie pour elles-mêmes. J’espère pouvoir encourager leur confiance et leur force en montrant la lingerie d’une autre façon. Je veux que les gens portent ma marque en pensant ‘Je suis une sacrée femme’. Je veux que les femmes soient fières de leur beauté” avait-elle ainsi déclaré à Vogue en mai 2018. 
 
Rihanna

Si en 2018, La chanteuse et créatrice Rihanna a profité mardi du tremplin de la Fashion Week pour faire un événement mondial d’une collection lingerie, prenant le contrôle de la semaine new-yorkaise le temps d’une journée.
Cette année, la chanteuse s’est associée à Amazon Prime pour diffuser le défilé sur la plateforme de streaming, au même moment où Victoria’s Secret, habitué à organiser le show de lingerie le plus attendu de l’année, annonçait son annulation pour 2019.  
 
Côté show, Rihanna elle-même a ouvert le défilé, accompagnée de danseurs exceptionnels. Des artistes étaient invités à se produire sur scènes aux côtés des mannequins, parmi lesquels Halsey, DJ Khaled, Big Sean, Migos, Fat Joe ou A$AP Ferg. Une fois de plus, Rihanna s’est inspirée de ce qu’avait l’habitude de produire la marque de lingerie américaine, le remaniant à sa sauce pour un résultat exceptionnel.  
En combinant cabine inclusive, performances exceptionnelles, artistes au top des charts, scénographie incroyable, vente en ligne sur la plateforme numéro 1 et rediffusion en streaming sur cette même plateforme, Rihanna a présenté l’un des meilleurs défilés de tous les temps.

Fenty détrône Victoria’s Secret, de quoi donner le coup de grâce à Victoria’s Secret, qui avait jusqu’ici le monopole des défilés sexy, et entraîner un réel changement dans l’univers de la lingerie !