Biographie

Richard Orlinski, né le 19 janvier 1966 à Paris, est un sculpteur français connu depuis 2004, notamment pour ses sculptures inspirées autour de « Born Wild ». Ce thème dénonce les violences et les peurs archaïques à travers l’art. Il est notamment connu, car ses sculptures sont très achetées par les stars, ce qui lui a valu le nom du « sculpteur des stars » par Paris Match. En 2011, il est classé parmi les sculpteurs français le meilleur de sa catégorie en arts contemporains ainsi que le plus vendu.

Catégorisé comme jeune protide depuis son enfance, il se passionne à travers de multiples domaines. Après avoir été le diplôme, il exerce le métier de désigner architecte d’intérieur dans l’immobilier et événementiel. À cette époque, il ne sculpte que de façon personnelle pour ses loisirs.

 

Ses débuts

 

C’est en 2000 qu’il montre à des professionnelles ses croquis inspiré de la pop-culture, ses sculptures et séduit par son travail, propose des exposés. Malgré son refus, car il ne se sent pas prêt, il décide de s’y consacrer pleinement en quittant son travail. Son abolition

C’est deux ans plus tard en 2004, qu’il sortit sa première sculpture « le crocodile Born Wild » en résine rouge. L’artiste est dans un univers colorés inspiré d’animaux sauvages ou de figurines/objets qui ont marqué des générations tel que le jean ou Pikatchu…

Son apogé

Après de nombreuses expositions, il se fait remarquer et ses œuvres se multiplient à la vente pour des domaines privés. De nombreuses stars comme Sharon Stone et Pharrell Williams achètent ses œuvres. Sa cote explose et parvient à faire des ventes à plus de 15 millions d’euros et fait des collaborations avec Disneyland Paris, le chocolatier Jena-Paul Pévin, le chef Frédéric Anton et Twitter.

Depuis 2011, il fait partie du top 10 des artistes français les plus vendus dans le monde. Sa célèbre œuvre le Kong en résine fera sont apparition dans de nombreuses expositions aussi bien qu’a la télé. Il créa le trophée pour le Grand Prix de France de la formule 1, un Kong en bleu blanc et rouge en 2018.

Richard Orlinski crée ses œuvres à partir de matière comme la résine, le marbre, aluminium, la pierre, le bronze ou encore l’acier. Il aime jouer sur des nuances brillantes ou à l’inverse complètement mat, avec de l’opacité ou de la transparence en essayant toujours d’atteindre la perfection aussi bien visuelle que technique.

Il possède 36 œuvres connues avec des représentations généralement d’animaux. Il sorti également deux livres intitulé « Pourquoi j’ai cassé les codes » et « orlinski pompon le choc des titans ».

Le Gorille “Wild Kong”

L’Ours “Standing Bear”

La Pantère “Panther”

Il possède 36 œuvres connues avec des représentations généralement d’animaux. Il sorti également deux livres intitulé « Pourquoi j’ai cassé les codes » et « orlinski pompon le choc des titans ».

Malgré une forte influence, cette artiste atypique ne se fait pas aimer des expositions et à du mal à conquérir des musées ou des expositions. Il ne parviens également pas a se faire connaîte dans des magazine spécialisé dans l’art mais ur des thémes plus generaux de décorations ou d’actualités. Il reste tout de même heureux de sa situation, car il reste populaire et priser. Il atteint les 106 expositions entre 2005 et 2019.

Son site internet : https://richardorlinski.fr/